Marneffe en lockdown complet

Publié le 1 décembre 2021 à 10:41

LOCKDOWN COMPLET À LA PRISON DE MARNEFFE

Certains détenus ont l’impression que leurs droits sont bafoués.


La nouvelle est tombée il y a moins de deux jours à la prison de Marneffe (Burdinne) et a été confirmée par un bref courrier diffusé en interne par la direction : le centre pénitentiaire est aujourd’hui placé en confinement en raison d’un certain nombre d’infections au Covid-19…
La mesure a été prise afin de maîtriser l’épidémie interne et d’éviter la propagation du virus. Selon nos informations, près de 45 % des détenus
sont touchés, la situation serait délicate…
Ici, ce sont près de 140 détenus qui sont incarcérés ; ceux-ci sont généralement en fin de peine. Le régime en vigueur est en effet "ouvert"
pour ces condamnés. Les détenus peuvent suivre une formation et travailler pour préparer de la sorte leur future libération.
Vu la situation sanitaire toutefois, pour eux, c’est au minimum jusqu’au 10 décembre que la vie se résumera aux quatre murs de leur cellule.
Une situation particulièrement difficile à vivre pour de nombreux détenus. L’un d’eux témoigne de manière anonyme :
"Cela fait déjà deux jours que c’est pour nous le lockdown complet. On nous dit que 40 % des détenus seraient positifs et certains sont fort malades, mais il n’y a qu’un médecin, qui doit être débordé", explique ce détenu.


Ni sortie ni contact


Comme nous le confirme Jean-François Pirard, de la CSC Services Publics, de nombreuses interdictions sont mises en place : suppression de toutes les sorties de cellules, des visites à table, des parloirs ordinaires et VHS, du travail, formations et cours. En outre, il n’y a pas de préau pour les détenus positifs et leur duo ou trio tandis que les préaux sont compartimentés section par section pour les autres détenus. L’objectif est d’éviter les contacts., déplore encore ce détenu…


"Notre repas est donné en cellule, nous n’avons pas de linge lavé, nous ne pouvons même plus sortir, nous avons vraiment l’impression que nos droits sont bafoués"
Du côté de la direction, on précise que, dès que la situation le permettra, le confinement appliqué devrait être levé, mais en attendantc’est bien le lockdown complet. Les transferts entrants et sortants sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.


MARC BECHET

La Derniere Heure
PDF – 62,5 KB 59 téléchargements

«   »